Évitez les pertes d'azote

Évitez les pertes d'azote

Augmenter l'efficacité de l'azote (CAU) peut être obtenue en utilisant la bonne combinaison d’engrais et d’éléments associés, en fertilisant au bon moment tout en évitant les pertes. L'azote est un élément très mobile et peut être perdu de deux manières : En se volatilisant dans l’air ou en se lessivant dans les horizons plus profonds du sol et les eaux souterraines. Ces deux voies entraînent des pertes économiques mais aussi des problèmes environnementaux. Les pertes d'azote sont influencées par la forme de l’azote (nitrate, ammonium ou urée) ainsi que par les propriétés du sol (pH, texture, température, humidité, capacité d'échange cationique, matière organique) et la gestion de la fertilisation (timing et dose).

Volatilisation (choisir le bon produit)

La volatilisation de l’ammoniac est le processus par lequel l'ammonium (NH4) se transforme en ammoniac (NH3) sous forme gazeuse et est rejeté dans l'atmosphère. Il se produit à la surface du sol à partir d'ammoniac, d'urée ou d'effluents d'élevage. Cette perte d'azote par volatilisation de l'ammoniac est étroitement liée aux conditions du sol (pH, capacité d'échange, porosité, teneur en eau, etc.) et aux conditions météorologiques locales (précipitations, température, vitesse du vent, humidité de l'atmosphère, etc.). La composition chimique de l'engrais minéral (urée et ammoniac) et sa forme (liquide ou solide) sont des paramètres importants qui déterminent la volatilisation de l'ammoniac


Processus physiques et chimiques impliqués :

• Quantité d'ammonium (NH4) dans le sol

• La présence de NH4 à la surface du sol. Le transfert de l'ammonium dans les couches plus profondes du sol réduit la volatilisation (par exemple en incorporant l'engrais dans le sol).

• Les propriétés physiques et chimiques du sol telles que le pH, la température et la capacité d'échange cationique (CEC). L'hydrolyse de l'urée augmente temporairement le pH du sol et donc la volatilisation de l'ammoniac.

• Le transfert dans l'atmosphère dépend principalement de la vitesse du vent.

Évitez les pertes d'azote related desktop image Évitez les pertes d'azote related tablet image Évitez les pertes d'azote related mobile image
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow
La forme d'azote est importante

La volatilisation peut affecter tous les engrais contenant de l’urée et d'ammoniac. L’urée et les solutions d'urée et de nitrate d'ammonium (Sol Az) sont très sensibles à la volatilisation de l'ammoniac. En effet, l'hydrolyse de l'urée en ammonium provoque une augmentation temporelle du pH du sol et donc des pertes élevées de NH3 même sur des sols acides.! La volatilisation de l'ammoniac nuit à l'environnement et à l'efficacité des engrais utilisés. Il est donc important de sélectionner la bonne forme d'azote. Les engrais contenant du nitrate comme ceux de LAT Nitrogen sont plus efficaces!

Évitez les pertes d'azote related desktop image Évitez les pertes d'azote related tablet image Évitez les pertes d'azote related mobile image
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow
Lessivage/lixiviation

ESTIMATION DES BESOINS EN AZOTE

Les besoins en azote de la plante dépendent de l'espèce, de la variété et du rendement attendu. Une fertilisation azotée adaptée établit un équilibre entre la demande de la culture d'une part et les fournitures du sol d'autre part. La fertilisation azotée est nécessaire lorsque l'approvisionnement du sol ne répond pas à la demande de la culture.


Pour une fertilisation efficace des plantes, les fertilisants doivent être disponibles lorsque la demande de la culture est élevée. L''application d'engrais simultanément aux besoins des plantes est un facteur clé de succès pour améliorer l'efficacité des engrais 

Faire correspondre précisément les apports d’azote aux besoins des plantes tout en prenant en compte les fournitures réelles en fertilisants du sol maximise le rendement, minimise l'impact environnemental et optimise la rentabilité.

Le fractionnement des apports d'azote est la meilleure pratique agricole la plupart du temps. LAT Nitrogen propose des engrais avec une libération prévisible d'azote disponible pour les plantes, ce qui facilite une utilisation efficace. Par ailleurs, LAT Nitrogen participe au développement et à la distribution de l'outil de gestion de l'azote N-Pilot® qui aide les agriculteurs à évaluer la demande en azote des cultures afin d'ajuster la fertilisation en conséquence. Les engrais à base de nitrate et l'outil de gestion N-Pilot® sont nos solutions pour votre réussite.

Timing et dose

L'application d'engrais durant la saison de croissance avec une absorption élevée facilite une utilisation efficace des fertilisants. Afin de limiter la fixation du phosphore ou de lixiviation de l'azote, des sulfates et du potassium, il est essentiel que les fertilisants soient appliqués au moment où ils sont nécessaires.

 Lors du redémarrage de la végétation suite à une longue période d'hiver froide et humide, la disponibilité des éléments fertilisants dans le sol reste faible, tandis que les besoins des cultures augmentent. La fertilisation est donc cruciale, car le sol ne peut fournir qu'une quantité limitée d’éléments alors que la minéralisation de la matière organique est lente à basse température

Lors de la montaison, le blé absorbe 1 kg de P2O5 par hectare et par jour, et plus de 1,5 kg N par hectare et par jour. L'épandage d’engrais composés NPK au début de la période de croissance permet un développement végétatif rapide, pour garantir rendement et qualité.


Appliquer la bonne dose est essentiel pour être efficace .Nos outils de services numériques vous aident à calculer la bonne dose, maximisant ainsi votre rentabilité.

• NutriGuide® calcule la demande en fertilisants des cultures et identifie les meilleurs produits correspondants. NutriGuide peut également être utilisé pour trouver les meilleurs produits pour toute une rotation en équilibrant la fertilisation phospho-potassique selon les exportations.

• N-Pilot évalue les besoins réels en fertilisation azotée en fonction de l'absorption d'azote par la culture au champ. Cet outil de pilotage ajuste la fertilisation azotée aux besoins réels.

Une fertilisation intégrée et optimisée prend en compte les teneurs en éléments fertilisants du sol, de la matière organique, de la fixation biologique de l'azote et des résidus de culture.